Jean de La Fontaine (1621-1695)
auteur
Biographie

   Il vient à Paris vers 1646 pour faire son droit et y fréquente plutôt les jeunes poètes. Il épouse en 1647 Marie Héricart, âgée de quatorze ans et demi et parente de Racine. Il est recommandé au surintendant Fouquet et lui dédie son poème « Adonis » et « L’Élégie aux nymphes de Vaux ». Devenu gentilhomme servant de la duchesse d’Orléans, il publie ses « Contes et Nouvelles en vers », suivi du premier volume des « Fables », qui lui apporte un vif succès. Il publie alors « Les Amours de Psyché et de Cupidon », roman en prose mêlée de vers dont s’inspireront Molière et Corneille pour leur comédie-ballet Psyché (1671). Il perd sa place aux Eaux et Forêts et publie le recueil de « Nouveaux Contes », mais il est interdit à cause de son caractère licencieux. En 1684, il est élu à l’Académie, malgré la préférence royale pour Boileau. Il participe à la querelle des Anciens et des Modernes. En 1693, il tombe gravement malade et renie ses « Contes », ce qui lui permet de finir ses jours dans le confort et sous protection.
Bibliographie

« Adonis », 1658
« Élégie aux nymphes de Vaux », 1662
« Nouvelles en vers tirées de Boccace et de l’Arioste », 1665
« Contes et Nouvelles en vers », 1666
« Fables choisies mises en vers par M. de La Fontaine », 1668
« Les Amours de Psyché et de Cupidon », 1669
« Pièces de théâtre », 1702
« Les plus belles poésies », 2002, éd. de Saint Mont