Jacques Taurand (1936-2008)
auteur
Biographie

   Jacques Taurand est né le 29 juillet 1936, à Paris. Il a dix-huit ans lorsqu'il rencontre Louis Guillaume, le poète de Noir comme la mer, et lui soumet ses premiers écrits. Celui-ci l'encourage vivement et, quelque temps après, lui propose de publier un recueil dans une collection qu'il dirige à Biarritz (L'Ancre de lumière). Ce premier manuscrit Sables ne verra cependant pas le jour et sera perdu corps et biens.
   Confronté très tôt aux réalités d'une vie professionnelle intense et mouvementée, Jacques Taurand ne publiera que bien des années plus tard.
   La création de Jacques Taurand s'exerce également dans d'autres directions : nouvelles, récits, publiés séparément ou en revue (une vingtaine de titres).
   Durant cinq ans (1998-2003), Jacques Taurand a fait partie du comité de rédaction de la revue Le Cri d’os, dirigée par feu le poète Jacques Simonomis. Il y a notamment publié en 1998 (N° 27 / 28) un important dossier sur l'écrivain et ex-Vice-Président de Madagascar Jacques Rabemananjara (1913-2005).
   Outre sa participation à plusieurs revues (Chroniques, dossiers sur divers poètes : Hölderlin, Paul-Jean Toulet, Francis Carco, René Guy Cadou etc.), Jacques Taurand a également donné de nombreuses conférences, en particulier sur Michel Manoll et les poètes de l'École de Rochefort ainsi que sur Jacques Rabemananjara.
   Michel Manoll a écrit sur Jacques Taurand : « Qui aura la révélation de votre poésie accentue la portée, c'est qu'elle coule de source, qu'elle est à la fois plénitude et achèvement, rigueur et simplicité. »

Bibliographie
en rouge : ouvrages publiés aux éditions de Saint Mont

Reflets du Silence (éd. Millas Martin, 1980)
Paroles d'eau (éd. Candice, 1989, préface de Jacques Rabemananjara)
Miroirs de l'ombre (éd. La Bartavelle, 1994, 1er Grand Prix de la Ville de la Baule 1995)
Michel Manoll ou l'envol de la lumière (éd. L'Harmattan, 1997, avant-propos de Jean Rousselot)
Echos d'un soleil (éd. Librairie-Galerie Racine, 2001, préface de Jehan Despert)
La Cendre des heures (éd. L'Harmattan, 2003)
Font de Mer (éd. Clapàs, 2003)
Le château de nulle part (éd. L'Harmattan, 2004)
Un été à l'Isle-Adam (éd. de Saint Mont, 2005, postface de Jacques Ferlay)
Les Allées du temps (éd. de Saint Mont, 2006)