Nicolas Gogol (1809-1852)
auteur
Biographie

   Né en Ukraine, il devient célèbre dans toute la Russie et puis dans toute l’europe, grâce à ces trois premiers recueils de nouvelles : « Les Veillées à la ferme de Dikanka », « Mirgorod » (qui contient le célèbre récit historique « Tarass Boulba » racontant la lutte héroïque des Cosaques ukrainiens contre les Polonais au XVIIe siècle) et « Arabesques » (qui contient « Le Journal d’un fou »). Gogol se distingue également dans la satire de la bureaucratie dans des comédies (comme « Le Revizor »). La grande œuvre de Gogol fut son roman « Les Âmes mortes », tableau de la vie russe au temps du servage. Gogol passe la fin de sa vie à l’étranger, en Italie et en France, où il écrit des récits d’abord fantastiques et puis franchement mystiques. Malade, il retourne à Moscou où il s’éteint en 1852.
Bibliographie
en rouge : ouvrages publiés aux éditions de Saint Mont

« Veillées à la ferme de Dikanka », 1832
« Mirgorod », 1835
« Portrait », 1835
« Arabesques », 1835
« La Perspective de Nevski », 1835
« Le journal d’un fou », 1835
« Le Revizor », 1836
« Le Manteau », 1842
« Les Âmes mortes », 1842
« Portrait », 2003, éd. de Saint Mont