Domaine viticole de Saint-Mont
vins de Saint-Mont (AOC-AOP), Gascogne
vins.saintmont.com
Cépages
NOS CÉPAGES ROUGES

LE TANNAT
De couleur pourpre foncée, il offre des arômes de fruits noirs pour des vins puissants, riches et très longs en bouche. Ce cépage noir est présent dans le sud-ouest depuis les Romains, peut-être même avant. Le terme Tannat vient de la langue d'oc et signifie « tanné », à cause de sa richesse en tannin et de la couleur violacée des baies.
Il est sensible aux acariens et aux cicadelles, ainsi qu'un peu à la pourriture grise.
C’est un cépage tardif et productif. Il aime les sols graveleux et sableux. À maturité, il donne des vins fruités (framboise), charpentés et riches en contrastes. On y trouve beaucoup de fruité ainsi que des arômes du bois exotique et de la cannelle. Après un passage dans des fûts de bois et lorsque les tanins se sont arrondis, le tannat se transforme en vin d'un rouge intense, d'une grande complexité et vieillissant bien.

Une consommation régulière et modérée de Tanat réduit le risque de maladie coronarienne et abaisse le taux de mortalité global. Ses composés phénoliques agissent sur les vaisseaux sanguins et améliorent la fonction endothéliale des cellules-souches responsables de la réparation endothéliale et vasculaire. Un essai aléatoire sur 80 jeunes sujets a montré que la prise journalière de 100 ml de ce vin rouge pendant trois semaines augmentait la circulation des cellules-souches endothéliales en accroissant la disponibilité du monoxyde d'azote NO (responsable de la vasodilatation).

LE PINENC
La redécouverte de ce cépage très ancien fait la typicité de nos vins. Il développe des parfums très floraux dans sa jeunesse pour donner après vieillissement de douces senteurs florales.
Il a été ramené, au Moyen Âge, du Pays basque espagnol par des pèlerins de retour de Saint-Jacques-de-Compostelle. Il est présent dans tous les vignobles du sud-ouest.
Le pinenc est également appelé fer servadou : fer à cause de son bois, très dur à tailler ou de la fermeté de ses baies; et servadou signifie «qui se conserve bien».
Il doit être taillé long à cause d'un pourcentage variable d'yeux qui ne débourrent pas. Les grappes se conservent bien sur souche, d'où son nom. Il résiste bien à la pourriture grise et au mildiou, mais est sensible aux cicadelles vertes (grillures) et à l'esca. Il donne des vins vifs, moyennement colorés et alcoolisés, rustiques et tanniques aux arômes sauvages très typés.

LE CABERNET SAUVIGNON
Il est également appelé vidure et possède des arômes sauvages qui, participant à l’assemblage de nos vins, aide à développer un bouquet puissant par son aptitude, sa structure et sa longueur en bouche.
C'est le produit du métissage entre un cabernet franc et un sauvignon blanc réalisé au XVIIe siècle dans le sud-ouest de la France. Il doit sa popularité à sa facilité de culture (les vignes résistent bien au gel et à la pourriture) mais aussi à un parfum spécifique qui lui donne sa typicité. Cependant, les origines du cabernet sauvignon remonte à l'Antiquité. Il était déjà cultivé par les Romains (Pline l'Ancien en parle) perdu puis retrouvé et c'est Montesquieu, dans son Mémoire sur la culture de la vigne (1783), qui lui a donné son nom de vidure (vigne dure). Sa chair ferme et croquante produit un jus épais et visqueux, à la saveur douce, agréable avec un parfum caractéristique bien apparent. Il résiste plutôt bien à la pourriture grise, mais il craint beaucoup l'oïdium et les maladies du bois (eutypiose, excoriose) moins présents en altitude.
NOS CÉPAGES BLANCS

L’ARRUFIAC
De couleur jaune pâle très clair, ses parfums sont légers, frais, floraux pour une souplesse et une finesse en bouche incomparables.
Cépage assez fin, il est à la base des vins blancs secs ou moelleux.
Ce cépage possède une bonne vigueur. Sa fertilité est généralement bonne, mais peut être irrégulière. Il présente parfois une sensibilité au millerandage. Il est assez sensible au mildiou et au black rot, mais le brûlage des grappes, vrilles et sarments, en hiver, et l'épamprage des ceps, au printemps, suffisent pour sa protection à partir de 200m.
Les grappes sont grosses et les baies petites à pellicule épaisse. Ce cépage possède un potentiel qualitatif intéressant, notamment au niveau des arômes et de leur typicité.



LE MANSENG
De couleur jaune pâle aux reflets verts, il présente un nez d’arômes frais, vifs et légers avec des notes d’agrumes et de fruits de la passion. En bouche, il apporte corps et vivacité. Le petit Manseng permet de faire un blanc sec, fruité et nerveux aussi bien qu'un excellent moelleux, parfumé, plein d'arômes.
Le petit Manseng est un cépage vigoureux qui doit être taillé long et palissé. Il est très résistant à la pourriture grise.
Il permet d'élaborer naturellement des vins liquoreux de grande qualité au potentiel aromatique composé à la fois de notes truffées et d'agrumes.
Le Gros Manseng est sensible à l'oïdium. La résistance à la pourriture grise est bonne et les raisins se conservent bien sur souche en vue de l'obtention de vins moelleux. Ce cépage possède un bon potentiel d'accumulation de sucre tout en conservant une forte acidité.

LE PETIT COURBU
De couleur pâle, ce cépage associe des senteurs florales fines très puissantes à des fruits mûrs pour une sensation en bouche tout en longueur et en rondeur.
Le Petit Courbu permet d’obtenir des vins de grande qualité, plutôt neutre et souple, aromatiques et d’une grande finesse. C’est un cépage peu productif, taillé généralement à longs bois. Il est assez sensible à la pourriture grise. Ses grappes sont petites et les baies sont très petites.
Ce cépage permet d’obtenir des moûts riches en sucres et moyennement acides. Il peut être utilisé pour élaborer des vins moelleux très fins ou des vins secs.
© 2014 Tous droits réservés. Écrit en SB